Créer une crèche privée en franchise : comment ça marche ?

Descriptifs et conseils pour vous lancer votre projet

De nos jours, un peu plus de 30% des enfants en bas âge sont gardés dans des crèches. Ce pourcentage serait encore plus élevé si le nombre de garderies était suffisant. En effet, le chiffre de 400.000 places de crèches manquantes a été avancé par certaines associations familiales.

Ouvrir une crèche privée en franchise

Plusieurs étapes à respecter pour ouvrir une crèche en franchise

Créer une crèche privée en franchise permet aux entrepreneurs intéressés par le secteur de la petite enfance de se lancer dans l'ouverture d'un établissement d'accueil des jeunes enfants (EAJE), tout en étant accompagnés. En effet, la réglementation pour l'ouverture et la gestion d'une cstructure d'accueil est très réglementée. Avant d’ouvrir une crèche, il faut respecter plusieurs étapes :
  • trouver un local adapté (de préférence en RDC avec un jardin) et réaliser des plans spécifiques à l’accueil de jeunes enfants
  • rencontrer la PMI de secteur pour qu’elle valide le local et les plans
  • rencontrer la CAF du département en vue d’un conventionnement de la structure et établir un dossier
  • s’assurer des normes de sécurité et incendie
  • aménager les locaux selon les plans et prévoir le matériel en conséquence
  • élaborer un projet éducatif approprié au type d’accueil et au local
  • constituer une équipe compétente et diplômée selon les lois en vigueur
  • obtenir l’agrément d’ouverture de la PMI

Les principales franchises disponibles pour ouvrir une crèche

Les Chérubins

Le réseau Les Chérubins permet quant à lui d'ouvrir une crèche ou une micro-crèche. Il existe depuis 2000. 75 établissements sont actuellement en activité dans toutes les régions françaises. Il est demandé un apport personnel de 30.00 euros et le droit d'entrée est fixéà 19.000 euros. L'investissement moyen tourne autour de 120.000 euros. Il n'y a pas de redevance de fonctionnement à reverser. Après deux ans, le chiffre d'affaire annuel peut atteindre 180.000 euros. Le franchiseur demande une expérience de la petite enfance complétée dans l'idéal par la gestion d'un centre pour enfant. Le réseau privilégie les profils suivants (sans pour autant exclure les autres): trois ans d'expérience en tant qu'assistante maternelle, titulaire d'un CAP petite enfance et deux ans d'expérience, éducateur de jeunes enfants, puéricultrice. En revanche, il n'est pas demandé de savoir comment créer une creche privée, car le réseau aide à monter aussi bien le dossier financier que le dossier technique.

Crèches Expansion Family

Crèches Expansion Family se présente comme le premier réseau de micro-crèches en France. Ce réseau existe depuis 2009. Il propose à ses adhérents des locaux à proximité des entreprises. Il permet donc à l'investisseur de surfer sur le concept très en vogue des crèches inter-entreprises. Ce franchiseur communique également beaucoup sur la mise en œuvre de la célèbre méthode Montessori. Un apport personnel de 15.000 € à 35.000 € est demandé. Les droits d'entrée sont limités à 4.800 euros. L'investissement global bâtiment inclus est d'environ 220.000 euros. La crèche, après deux ans de fonctionnement, peut générer un chiffre d'affaire d'environ 170.000 euros. Un diplôme ou une expérience dans le domaine de la petite enfance n'est pas exigé. Le profil chef d'entreprise est valorisé.

Kangourou Kids

En adhérant aux réseaux Kangourou Kids, le créateur d'entreprises dans le secteur de la petite enfance a le choix entre proposer un service de garde à domicile ou créer une micro-crèche sous l'enseigne Koala Kids. Cette enseigne compte une dizaine de petites crèches ouvertes. Plus que des diplômes, le réseau exige des candidats au statut de franchisés, un véritable savoir-être et savoir-faire en management et gestion d'une petite entreprise. Le droit d'entrée de 23.500 euros comprend le droit à formation. L'apport doit être de 40.000 euros. L'investissement dépend beaucoup de l'implantation de la micro-crèche. Il faut compter environ 100.000 euros. Une redevance sous forme de forfait est demandée. Le chiffre d'affaire au bout de deux ans d'existence peut se situer entre 150.000 euros et 200.000 euros.

Part de Rêve

La Part de Rêve est une entreprise créée depuis 1996. Cependant, elle développe son réseau de franchisés depuis une dizaine d'années seulement. Ce réseau est spécialisé dans les crèches inter-entreprises. Le droit d'entrée est de 47.840 euros avec un apport personnel de 30.000 euros minimum. L'investissement est d'environ 200.000 euros au total. Les locaux doivent se situer dans une zone d'activités importante. La redevance représente 6 % du chiffre d'affaires. Celui-ci peut atteindre au bout de 2 ans, 250.000 euros. Les candidats à la franchise La Part de Rêve doivent posséder une solide expérience du monde de l'entreprise. Ils doivent avoir un profil d'entrepreneurs avec une sensibilité et une attirance pour le service à la petite enfance et adhérer aux valeurs défendues par La Part de Rêves. Celle-ci est notamment un partenaire de l'UNICEF.

Tilio

Les crèches de Tilio est un petit réseau de franchisés crée en 2010. Il compte actuellement 14 établissements en activité en Alsace, dans le Var, dans le Doubs et en grande banlieue parisienne. Mais il cherche à s'implanter sur l'ensemble du territoire français. Des opportunités sont donc à saisir. Le montant de l'apport personnel est fixé à 15.000 euros avec un droit d'entrée d'environ 20.000 euros. Une redevance à hauteur de 3,6% du chiffre d'affaire est à reverser. L'investissement global se situe entre 90.000 euros et 130.000 euros. En échange, Tilio accompagne le partenaire dans la création d'une micro-crèche n'accueillant pas plus de 10 enfants à la fois. Au bout de deux années d'existence, le porteur de projet peut espérer un chiffre d'affaire légèrement inférieur à 200.000 euros. Le réseau demande un engagement sur la durée (5 ans) et une expérience dans la petite enfance. Le souhait du groupe est de proposer des horaires souples aux parents.

D’autres options s’offrent à vous pour créer une crèche

Les réseaux des crèches privées, crèches d'entreprises, crèches inter-entreprises, jardins d'enfants...offrent de nombreuses opportunités. Pour les âmes d'aventuriers, il est possible d'intégrer le réseau de franchisés de groupes récemment apparus. On peut ainsi citer le groupe Baby's school Franchise, qui gère pour le moment une micro-crèche dans le Sud.

Pour garder une grande liberté mais bénéficier du soutien d'un réseau spécialisé dans les crèches et micro-crèches, il existe l'association Crèche Entreprendre. Son existence remonte à 2014. Il n'y a ni redevance à régler, ni engagement sur la durée. L'objectif est simplement d'accompagner les porteurs de projets dans le mise en place de leur micro-crèches. L'association apporte par exemple une aide au montage du dossier financier et une formation. En revanche, l'assistance pendant le contrat est limitée : quelques visites dans l'année mais pas de formation continue, pas de publicité etc.

Derniers articles de la rubrique