Entreprendre à l'international en devenant franchisé

Prendre une franchise à l'étranger, pourquoi et comment ?

Prendre une franchise à l'étranger, pourquoi et comment ? Pour les entrepreneurs qui souhaitent se lancer en franchise sur le marché des services, l'international peut être une solution intéressante. Qu'il s'agisse d'adapter un concept existant à un marché différent ou bien simplement d'ouvrir un point de vente franchisé sur un territoire étranger, le challenge est passionnant à relever.

Le succès des franchises françaises

C'est ce que révèle l'enquête de la Fédération française de la franchise (FFF) réalisée fin 2015 : plus d'un franchiseur français sur trois est implanté à l'étranger et près d'un réseau sur quatre réfléchit à franchir le pas sous deux ans. Quels que soient les territoires, les consommateurs sont friands du savoir-faire français. A l'étranger, on ne compte pas le nombre d'entreprises locales qui prennent des noms aux sonorités françaises pour profiter de l'image de marque de notre pays.

Mais la « french touch » n'est pas une garantie de succès, surtout si on n'opère ni dans l'univers du luxe, ni dans celui des métiers de bouche. Pour trouver son public à l'international, il faut faire ce que tout bon franchiseur fait : étudier son marché, évaluer la demande et trouver sa niche. On estime qu'un concept est valide à 80 % quel que soit le pays. La difficulté est de trouver la bonne manière pour l’adapter aux 20 % restants.

Savoir adapter un concept sans le dénaturer

Ici, tout dépend du différentiel entre le marché local et le nôtre. S'il est relativement facile d'implanter une marque française dans un autre pays francophone ou dans un pays limitrophe comme l'Allemagne ou l'Espagne, les choses se compliquent quand on s'éloigne à la fois géographiquement et culturellement. Il suffit de regarder le menu d'un restaurant McDonald's en Asie pour le comprendre. Le choix du pays d'implantation est donc déterminant afin de pouvoir expérimenter avec le concept et l'adapter à la culture locale, sans toutefois le rendre méconnaissable.

Franchise ou master-franchise ?

La majorité des franchiseurs qui souhaitent se développer à l’étranger, font appel à un partenaire : le master-franchisé. Cet entrepreneur fera office de franchiseur dans le pays cible, tout en dépendant de la maison-mère en France. Le plus souvent, le master-franchisé est un local mais il arrive que l'enseigne préfère confier la tâche à un Français, à condition que celui-ci connaisse très bien le pays visé et qu'il ait les capacités financières de monter une opération d'envergure. En effet, les droits d'entrée dans le réseau sont onéreux quand il s'agit de négocier une exclusivité sur l'ensemble d'un pays. Plus rarement, les enseignes acceptent de travailler avec des franchisés qui souhaitent ouvrir un seul point de vente à l'étranger. Cette implantation peut alors servir de laboratoire d'expérimentation en vue d'un développement futur de l'opération.

En conclusion, se lancer en franchise à l'étranger avec un réseau français demande de disposer d'une véritable expertise, qu'elle soit locale ou entrepreneuriale. Si on n'a pas ce profil, on peut toujours contacter les franchiseurs du pays dans lequel on souhaite s'installer !

 

Derniers articles de la rubrique