Les services connectés pour les personnes âgées

L'avenir du marché ou simplement une nouvelle niche ?

Alors que le tout connecté fait partie intégrante de la vie des familles, les seniors peinent à prendre le train en marche. Pourtant, les objets connectés qui s'apprêtent à débarquer en force, comme les terminaux mobiles que nous utilisons tous les jours, sont tous dotés d'un grand potentiel pour simplifier la vie des personnages âgées. Les services dédiés spécifiquement aux séniors sont cependant très rares. Quand les entreprises et les réseaux de franchise se décideront-ils à investir ce marché ?

L'ère de la " silver economy "

D'après Bruno Vanryb, entrepreneur et président du collège éditeurs du Syntec Numérique, le marché des séniors dans l'informatique est " une opportunité de croissance importante alors que la pyramide des âges s’inverse. Prendre en compte les besoins spécifiques des seniors pour proposer des interfaces simplifiées doit être en haut de notre feuille de route ". Le taux d'équipement en France reste pourtant très faible : si 30 % des habitants de l'Hexagone possèdent une tablette ou un téléviseur connecté, seuls 6 % d'entre eux ont un système de télésurveillance et 5 % une aide personnalisée à l'autonomie.

Si en 2005, un Français sur cinq était âgé de plus de 60 ans, la proportion passera à un sur trois d'ici à 2035. Les bouleversements sociétaux que ce vieillissement entraînera sont encore difficiles à prévoir, mais l'impact économique intéresse beaucoup de monde. D'après une enquête du Credoc publiée en 2010, les séniors seront responsables de la majorité des dépenses sur les marchés dès 2015 (64 % dans la santé, 60 % pour l'alimentation, 57 % pour les loisirs par exemple). L'année dernière, le CGSP (commissariat général à la stratégie et à la prospective) a remis à la ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l'économie un rapport intitulé " La silver économie, une opportunité de croissance pour la France." qui fait le point de la situation actuelle et recherche des leviers pour l'ensemble de l'économie.

Le rôle des franchises

La franchise est connue pour sa rapidité d'adaptation aux demandes des consommateurs. Quand il y a une niche prometteuse, on peut compter sur les enseignes franchisées pour la détecter et s'y engouffrer les premières.

En effet, et pour en revenir aux chiffres cités par Syntec, les Français se déclarent à 61 % intéressés par les services de télésurveillance, à 58 % par les services de communication et à 47 % par une aide personnalisée à l'autonomie. Deux tiers des personnes interrogées (65 %) estiment que le principal avantage des services connectés est la possibilité pour les personnes âgées de signaler un problème à distance. Quand à l'idée que les nouvelles technologies de l'information rassurent les séniors et leur apportent du confort au quotidien, nous sommes 56 % à le penser.

Dans un marché en pleine croissance comme celui des services aux personnes âgées, les enseignes franchisées seront certainement les premières à se tailler une place dans la silver economy.

Derniers articles de la rubrique