Âge d’Or accueille trois nouveaux franchisés

franchise AGE D'OR SERVICES
AGE D'OR SERVICES Réseau de services à la personne

Acteur majeur dans les services de proximité aux seniors

Publiée le

Spécialiste des services à la personne, le réseau Âge d’Or s’adresse à toute personne animée par l’envie de maintenir les Seniors chez eux, tout en ayant l’ambition de devenir son propre patron dans un secteur en pleine croissance. 

De plus, la crise actuelle du Covid-19 donne tout le sens aux métiers du domicile sans lesquels, une personne dépendante ne peut rester chez elle dans de bonnes conditions.

Aux expériences différentes, les nouveaux franchisés Âge d’Or ont souhaité rebondir dans leur carrière, et s’engager dans un projet essentiel à la société, que ce soit à travers la reprise ou la création d’agences :

  • Nathalie Mokrzycki, 47 ans, franchisée Âge d’Or de Clermont-Ferrand. Titulaire d'un diplôme d'études approfondies en Science de la Vie et de la Santé et d'un doctorat de biochimie, elle a fait ses armes dans une grosse structure au sein de l’industrie pharmaceutique. Lors de la mise en place d’un plan de licenciement, elle s’est interrogée quant à ses ambitions pour la suite de sa carrière. Et c’est là qu’elle a souhaité lancer sa propre structure en optant pour le secteur des services à la personne tout en pouvant compter sur un réseau solide. Elle a mené différentes recherches avant de découvrir le réseau Âge d’Or et son franchiseur L’Âge d’Or Expansion. Elle a tout de suite été séduite par la diversité de son offre, son expertise et sa structuration claire : « Dans ce nouveau challenge, je me sens portée et soutenue par les équipes du franchiseur, tout en disposant de toute la latitude que je souhaitais pour créer mon organisation, ma façon de faire. Aujourd’hui, ce projet m’apporte une véritable bouffée d’oxygène. J’ai redonné du sens à ma carrière professionnelle. Je sais que, grâce à ma structure, je vais pouvoir venir en aide aux plus fragiles, mais aussi créer de la valeur, créer des emplois, et mener une équipe impliquée autour d’un projet positif, qui nous portera tous. » Commente-t-elle.
  • Julien Chopart, 45 ans gérant Âge d’Or Champigny / Saint-Maur. Il a repris l’agence après avoir travaillé, pendant 15 ans en charge de l’animation d’un réseau spécialisé dans la confection : « Je gérais un ensemble de points de vente. J’étais en charge, au quotidien, de différents aspects-clés, tels que le développement, le recrutement, les ouvertures de boutiques, etc. Déjà, il y a de cela une dizaine d’années, j’avais envisagé de m’orienter vers le secteur des services à la personne. Une idée que j’avais gardée dans un coin de ma tête, mais sans la concrétiser. Et puis, il y a 3 ans, j’ai perdu mon père. Avant cela, nous avions fait appel, pour l’accompagner au quotidien, à une structure de services à la personne (autre qu’Age d’Or). Ces professionnels l’ont soutenu tout au long de sa maladie, et leurs prestations ont été d’une grande aide pour nous tous. » Explique-t-il en insistant sur le grand impact qu’a eu cette expérience en lui. Dès lors, il s’est rendu compte qu’il souhaitait mettre ses compétences de gestionnaire au profit d’un secteur qui lui ressemble plus : celui de l’aide à domicile : « Une orientation logique pour moi, car j’ai toujours été entouré de personnes âgées. J’ai été élevé par ma grand-mère, qui vivait chez nous. Aussi, j’ai toujours eu ce respect de nos aînés et de leur bien-être. C’était donc une évidence que d’y contribuer, moi aussi. » Ajoute-t-il.
  • Frédéric Hervieu, 57 ans, repreneur de la franchise Âge d’Or Saint Brieuc : « L’essentiel de ma carrière s’est déroulé dans le secteur des ressources humaines, principalement par goût pour ce domaine. Cela a été un véritable fil conducteur dans mes différents choix professionnels. En juillet 2018, après avoir occupé différents postes au sein de l’Etablissement de transfusion sanguine de Normandie, j’ai fait le choix de me lancer une première fois dans l’aventure entrepreneuriale. J’ai créé, avec ma compagne, une société d’export de produits bio. Cette société existe toujours aujourd’hui, mais est à présent gérée en solo par ma compagne. » Souligne-t-il. Il a souhaité par la suite développer une autre activité et devenir son propre patron en s’appuyant sur ses appétences pour la gestion de l’humain. Le choix du secteur des services à la personne s’est fait naturellement. Il a eu différents contacts avec les équipes du franchiseur du réseau Age d’Or, et le courant est très bien passé. Leur discours concordait parfaitement avec ses attentes et il a été convaincu qu’il s’agissait d’une entreprise saine, tant au niveau de ses ambitions, de son fonctionnement, que de son positionnement. Compte tenu de son âge, le choix de reprendre une activité déjà implantée a été une très belle opportunité pour lui. Après une phase de transition de trois semaines avec son prédécesseur, Frédéric s’apprête, aujourd’hui à mener à bien son projet aux côtés d’une équipe de qualité, impliquée à l’égard de ses clients.
Dernières actualités de la franchise AGE D'OR SERVICES