Le marché des services dans le monde

Quelles leçons tirer de l'état du marché aux USA et en Chine ?

Cette année 2014 qui commence nous apporte son lot d'incertitudes. Au vu de la façon dont s'est déroulée l'année dernière, les fluctuations du marché des services peuvent surprendre les acteurs même les plus attentifs. Les franchisés du secteur des services, tout comme leurs enseignes, seront bien inspirés de regarder de près quelles sont les évolutions à l'étranger.

Les services aux États-Unis : indicateurs au beau fixe

En décembre dernier, l'Agence option finances, premier service français d'informations, de conseils et de commentaires boursiers, rapportait que l'indice des directeurs d'achat avait atteint 55,7 pour ce mois (contre une estimation de 56). Il était de 55,9 en novembre. L'indice des directeurs d'achat composite était quant à lui de 56,2 en novembre avant de descendre à 56,1 en décembre.

Pour rappel, l'indice des directeurs d'achat est un chiffre qui reflète la confiance des directeurs d'achat et prend principalement en compte l'activité en cours, les anticipations d'activité, l'emploi et les prix. L'indice des directeurs d'achat composite se base sur les services et le secteur manufacturier – il est considéré comme un des plus importants indicateurs économiques pour prévoir les évolutions du PIB. Un indice de 50 est neutre, tandis qu'un chiffre inférieur met en évidence une contraction de l'activité du secteur. Comme c'est le cas aux États-Unis en ce moment, un chiffre supérieur à 50 montre une expansion de bon aloi. La croissance du secteur privé américain est donc largement inchangée.

En Chine, le secteur tertiaire s'envole

Le directeur de Chambre générale de commerce en Chine déclarait le mois dernier que le secteur tertiaire (à savoir les services) pourrait dépasser le secteur secondaire (c'est à dire la construction et l'industrie manufacturière) en production à valeur ajoutée (PVA). En effet, d'après le Bureau d'État des Statistiques, sur les neuf premiers mois de 2013, la PVA du secteur tertiaire avait dépassé les 17.510 milliards de yuans, dépassant d'une tête la performance du secteur secondaire (soit 17.510 milliards de yuans). Monsieur Zhang Zhigang se félicite de voir l'effet positif de la récente réforme de la TVA en Chine.

C'est un tournant dans la politique économique de la Chine, qui se dirige désormais vers un modèle occidentalisé axé sur les services. Mais un souci majeur pour les acteurs du secteur, franchisés comme indépendants, qui pourraient trouver dans le royaume du Milieu une concurrence qui fait déjà bien du mal à notre secteur secondaire.

La France se concentre sur les secteurs prometteurs

Au terme d'une année compliquée pour les services français, les experts s'accordent en voyant que certains secteurs semblent retrouver un certain dynamisme. L'aéronautique embauche, l'industrie tire parti des nouveaux modèles de lean “ manufacturing ”, les transports et l'énergie recrutent de jeunes cadres.

Parmi les domaines des services, si la banque et les assurances récupèrent encore après la crise, le secteur du high tech et celui de la santé sont à la recherche de sang neuf. Les franchiseurs parieront sans doute sur ces bonnes nouvelles pour développer leur activité en 2014.

Derniers articles de la rubrique