Comment créer une crèche privée en France en 2017 ?

Créer une crèche privée : mode d’emploi

Le grand « Plan Crèche » lancé en 2013 en France n’a pas eu l’effet escompté et il manquerait encore aujourd’hui quelque 400.000 places d’accueil de la petite enfance. Un vrai casse-tête pour les parents mais une belle opportunité à saisir pour les investisseurs ! Voici les étapes à suivre et les franchises à rejoindre pour créer votre crèche privée.

La check-list à suivre pour ouvrir votre crèche privée

VDLF CrecheLa réalisation d’une étude de besoins :

Cette étape est l’une des plus importantes de votre projet, car elle permet de vérifier la faisabilité de celui-ci. Vous déterminerez le nombre d’enfants dont les besoins de garde ne sont pas couverts, vous étudierez les structures d’accueil de la concurrence, les horaires des parents, les zones d’implantation potentielles, etc…

Trouver un local commercial :

Il vous faudra disposer d’un local permettant d’accueillir en toute sécurité de jeunes enfants. Privilégiez ceux qui se situent en rez-de-chaussée et disposent d’un extérieur.

Contacter le service de Protection Maternelle et Infantile (PMI) :

Cette institution départementale validera, ou non, l’ouverture de votre crèche, en fonction notamment du local envisagé.

Prendre rendez-vous avec la Caisse d’Allocations Familiales :

Cet entretien est nécessaire pour obtenir le conventionnement de votre crèche et pour réaliser le dossier d’ouverture de celle-ci.

Faire vérifier les normes de sécurité et de protection contre les incendies par des professionnels certifiés :

  • Aménager vos locaux.
  • Elaborer le projet pédagogique de votre crèche et recruter les personnels. Attention, ceux-ci doivent être diplômés de la petite enfance.
  • Obtenir l’agrément définitif de la PMI.

Les franchises pour ouvrir une crèche privée

Les chérubins

Ouvert en franchise en 2008, le réseau Les Chérubins jouit d’une excellente réputation auprès des parents, et a déjà séduit 75 entrepreneurs en France. Les premiers sont rassurés par le sérieux de l’enseigne, les seconds apprécient de se lancer aux côtés d’un franchiseur qui les soutient à chaque étape du projet. En effet, en rejoignant Les Chérubins, vous bénéficierez d’un accompagnement dans la recherche de votre local, dans le financement de votre crèche, ou encore dans le recrutement de votre personnel. Comptez 30.000 euros d’apport personnel, 19.000 de ticket d’entrée et 5% de royalties.

La cabane d’Achille et Camille

 

Poursuite de l’allaitement au cœur des structures, pédagogie Montessori, respect de la personnalité de l’enfant, cette enseigne née en 2013 fait du bien-être familial le socle de son concept. A l’origine, les micro-crèches La cabane d’Achille et Camille se sont implantées dans l’Est de la France, mais l’ouverture en franchise depuis 2016 a pour objectif de développer le maillage sur le reste du territoire national. En versant 20.000 euros de droits d’entrée et en disposant d’un apport personnel de 10.000 euros, vous bénéficierez d’un soutien complet à toutes les étapes de votre projet.

Kangourous Kids

L’un des poids lourds du secteur de l’accueil petite enfance mise sur la sécurité de ses structures et le professionnalisme de ses équipes pour attirer les parents. Pari réussi semble-t-il, puisque le réseau est aujourd’hui à la tête de 80 crèches à travers la France. En optant pour l’enseigne Kangourous Kids, vous vous verrez proposer une formation initiale et continue, et un conseiller vous accompagnera dans la gestion de votre structure. Un apport personnel de 15.000 euros est exigé, ainsi qu’un droit d’entrée de 23.500 euros et une redevance assise sur le CA de la crèche.

Crèche Expansion Family

Précurseur dans le domaine de la micro-crèche, cette enseigne regroupe aujourd’hui 50 lieux d’accueil disséminés sur le territoire national. Les crèches sont implantées dans des zones urbaines, à proximité du centre-ville et des commodités. La particularité du réseau est de proposer la pédagogie Montessori aux enfants. Vous n’êtes pas obligé d’être diplômé de la petite enfance pour rejoindre l’aventure Crèche Expansion Family, mais vous devrez disposer d’une expérience dans le management, l’économie ou le commerce. En échange de l’appui de l’enseigne dans la création et la gestion de votre micro-crèche, vous débourserez 4.800 euros de droits d’entrée, 3.3% de royalties et 15.000 euros d’apport personnel.

Tilio

Ce réseau a pour spécificité de collaborer avec la Caisse d’Allocations Familiales et le service de la Protection Maternelle et Infantile. Les familles les plus modestes bénéficient ainsi d’un coup de pouce financier leur permettant de confier leurs enfants aux crèches Tilio. L’enseigne met également en avant certaines valeurs telles que le bien-être de ses salariés au travail ou encore une démarche de consommation durable. Les entrepreneurs ralliant ce réseau seront exemptés de redevance publicitaire et n’auront donc besoin que de 15.000 euros d’apport personnel et 19.800 euros de droits d’entrée.

La Part de Rêve

L’originalité du concept de La Part de Rêve est le positionnement du réseau sur le marché inter-entreprises. Ainsi, les micro-crèches sont-elles implantées à proximité des pôles d’activités urbains, et les places réservées aux enfants des salariés qui y travaillent. Un marché prometteur, donc, que vous pourrez intégrer moyennant 60.000 euros d’apport personnel et 30.000 euros de droits d’entrée. Vous serez accompagné par l’enseigne dans la recherche du local, la prospection des entreprises ou encore dans le recrutement de votre équipe.

 

Derniers articles de la rubrique